Une fois entré dans les terres, il perdit rapidement de son intensité et redevint une tempête tropicale 9 h UTC le 4 novembre à 140 km à l'ouest de la même ville[307]. Sa grande taille et la force de ses vents ont provoqué de fortes houles à des centaines de kilomètres de sa trajectoire, allant des Petites et Grandes Antilles à la côte est des États-Unis et au Canada atlantique. C'est seulement le deuxième système portant un nom commençant avec "W", après l'ouragan Wilma en 2005, depuis le début de la nomenclature alphabétique en 1950. Le 1er septembre au matin, il n'y avait toujours pas de circulation fermée en surface mais la zone orageuse était rendue au sud de la Jamaïque et des navires rapportaient des vents de force de tempête dans son quadrant nord[174]. Aucun impact autre que houle cyclonique n'a été rapporté avec Wilfred. Durant la nuit du 19 au 20 juillet, le NHC a commencé à suivre une onde tropicale associée à des orages désorganisés à environ 1 450 km à l'ouest-sud-ouest du Cap-Vert[121]. À 15 h UTC le 4 juillet, le NHC a émis son premier bulletin concernant la dépression tropicale Cinq, située à 390 kilomètres à l'ouest-sud-ouest des Bermudes, se déplaçant à une vitesse de 28 km/h en direction de l'est-nord-est[116]. C'est également la première utilisation du nom Theta[2]. Se déplaçant vers le nord-ouest, elle est passée au large de Porto Rico le 19 juillet, puis a longé le rive nord de Cuba les 20 et 21 juillet tout en développant une large zone désorganisée d'orages. En soirée du 1er octobre, la probabilité de formation était rendue à plus de 70 % alors qu'une large zone dépressionnaire s'est développée au large du Honduras[253]. Après avoir errée au nord de la côte, sa trajectoire s'est ensuite incurvée vers l'ouest pour lentement longer celle-ci vers la baie de Campêche. Son centre devenu très diffus, presque non tropical, est retourné en mer sur le golfe du Honduras vers 0 h UTC le 6 novembre[309]. Le 12 novembre au matin, l'onde était au milieu de la mer des Caraïbes et la probabilité était rendue à plus de 80 %[323]. Six heures plus tard, des veilles cycloniques de tempête et d'ouragan furent émises pour la côte du Texas et un partie de celle de la Louisiane[247]. Alors qu’Alpha meurt rapidement en touchant la côte, Vingt-Deux se transforme en tempête tropicale Beta ( Le 20 octobre, à 15 h UTC, une veille de tempête tropicale fut émise pour l'archipel des Bermudes[270]. En mi-journée, Epsilon était revenu à la catégorie 1 et il est passé à environ 300 km à l'Est des Bermudes en soirée[276]. Se trouvant à 1 100 km au sud-sud-ouest du cap Race, Terre-Neuve, elle accélérait à ce moment et se déplaçait à 56 km/h vers le nord-est. Elle est passée au sud des îles du Cap-Vert et le 5, la probabilité de développement tropical était de 80 %. Provenant d'une onde onde tropicale détectée au large des Petites Antilles le 30 septembre, Delta s'est organisé en entrant dans la mer des Caraïbes pour devenir une dépression tropicale le 4 octobre. Les accumulations ont dépassé 500 mm sur de grandes zones, causant des inondations et des glissements de terrain. En arrivant près de Mérida et du golfe du Mexique, le système a repris de la vigueur. Le NHC prévoyait que le système était pour sortir dans le golfe de Tehuantepec dans les 24 heures suivantes. La police locale d'El Portal a demandé que le district de gestion des eaux du sud de la Floride ouvre des vannes pour vider ces canaux. Il se dirigeait vers le nord et des eaux plus froides où il fusionnera avec un système frontal le jour suivant. À 15 h UTC, la dépression s'est intensifiée en tempête tropicale, à laquelle le NHC attribua le nom Paulette. Malgré un fort cisaillement des vents persistant, Omar était contre toute attente toujours tropical à 3 h UTC le 5 septembre alors qu'il se trouvait à 780 km à l'est-nord-est des Bermudes[187]. Le 21 juillet, une onde sortie de la côte ouest-africaine est devenue la dépression tropicale Sept au milieu de l'Atlantique tropicale puis la tempête tropicale Gonzalo. Selon la société de réassurance Aon, les dommages causés par «Zeta» ont été estimés à > 3,2 milliards de dollars US aux États-Unis et quelques dizaines de millions de dollars US en Jamaïque et au Mexique[61]. Le 24 au matin, l'ex-Beta est entrée dans le sud du Mississippi puis continua vers le nord-est avant de se dissiper sur le nord-est de l'Alabama le 25 septembre. Une sixième victime présumée est un jeune homme de 24 ans qui est disparu d'une plage à Ocean City (New Jersey)[38]. Représentation cartographique des deux ouragans puissants ayant frappé la Louisiane depuis fin août 2020 - Danielle Miller - News 19 WLTX L'ouragan Delta aura directement un impact sur les dégâts déjà causés par Laura les 26 et 27 août derniers. Depuis la mi-octobre, le NHC suivait plusieurs zones de convection ayant un potentiel de développement dans la mer des Caraïbes[285]. À 15 h UTC, le NHC l'a reclassé dépression tropicale à 25 km à l'est-nord-est de Victoria (Texas) continuant à donner de fortes accumulations de pluie à cause de son déplacement lent[249]. Le matin du 15 septembre, les vents de Sally avait légèrement ralenti pour retomber à la catégorie 1 et le système se déplaçait très lentement vers le nord-ouest à 110 km à l'ouest du delta, donnant des pluies diluviennes et une importante onde de tempête tout le long de la côte de la Louisiane au panhandle de Floride[216]. β Elle se dissipera quelques jours plus tard. ON rapporte une noyade dans la région de Houston[59]. L'ouragan Delta, 26ème tempête de la saison dans l'Atlantique-Nord, a connu une intensification exceptionnellement rapide ces derniers jours. Les avis pour ces tempêtes potentielles ont le même contenu que les avis normaux mais incluent la probabilité de développement. Le 24 juin au matin, le système est redevenu une dépression tropicale à 725 km au sud-ouest de Cap Race, Terre-Neuve, ayant un minimum d'activité orageuse[113]. À 16 h 30 UTC le 23 août, un rapport provenant d'un avion de reconnaissance a indiqué que Marco avait atteint le stade d'ouragan de catégorie 1, alors qu'il était situé à 480 km au sud-sud-est du delta du Mississippi et se dirigeait vers celui-ci[166]. Les médias vénézuéliens ont rapporté de hautes vagues sur la côte orientale du pays et des coupures de courant dans certaines zones[128]. À 15 h UTC, Le NHC reclassa Arthur en tant que cyclone extratropical se dirigeant vers les Bermudes tout en faiblissant et termina ses bulletins[81]. À 3 h UTC le 22, Quatorze s'est intensifiée en tempête tropicale Marco, alors que cette dernière était située à 290 km au sud-est de Cozumel, au Mexique[164]. Six heures plus tard, la dépression s'intensifia en tempête tropicale, que le NHC nomma Iota, la trentième tempête nommée de la saison, marquant également la première utilisation du nom[324]. Vers 6 h UTC, Le système a touché la côte du Belize, entre Dangriga et Placencia, avant d'être rétrogradé à tempête tropicale en entrant dans les terres[179]. Par la suite, le système est devenu moins organisé en passant dans le nord-est du Guatemala et il a commencé à courber vers l'est puis le nord. Tard le 25 mai, le National Hurricane Center a commencé à suivre une large zone de basse pression sur la Floride qui avait un faible potentiel de développement tropical[88]. L’ouragan est devenu la 10e tempête portant un nom à frapper les États-Unis cette année, un chiffre encore jamais atteint. Le NHC lui attribuait alors une probabilité de développement de 90% sur 48 heures[175]. Par la suite, la tempête a suivi une trajectoire en arc de cercle anti-horaire dans l'ouest du golfe du Mexique. À 17 h UTC, la veille de tempête tropicale fut allongée à la côte du Belize, depuis Punta Barrios, ainsi qu'à la côte du Guatemala jusqu'à Chetumal, Mexique[177]. Zeta se renforce en ouragan et va atteindre les côtes de la Louisiane Réagir Image satellite de l'ouragan Zeta se dirigeant vers les côtes de la Louisiane, le 28 octobre 2020 De catégorie 4 sur une échelle de 5 à son arrivée sur la côte, ... August 27, 2020. La trajectoire du système a longé ensuite la côte de la Floride. {\displaystyle \eta } L'ouragan est devenu la 10e tempête portant un nom à frapper les Etats-Unis cette année, un chiffre encore jamais atteint. Elle est sortie de la côte ouest-africaine le lendemain avec une bonne probabilité de développement[201]. La saison cyclonique 2020 dans l'océan Atlantique nord est la saison des ouragans atlantiques qui officiellement se déroulera selon l'Organisation météorologique mondiale du 1 er juin au 30 novembre 2020 (les dates réelles varient d'année en année). À 23 h UTC le 17 septembre, le NHC émit son premier avis concernant la dépression tropicale Vingt-deux, située à 370 km à l'est de Tampico, au Mexique, à la suite du rapport d'un avion de reconnaissance[245]. Le centre mal défini de la tempête a touché l'est de la République dominicaine en mi-journée (vers 16 h UTC)[138]. Cela en fait le plus puissant à avoir touché la Louisiane depuis plus d’un siècle et demi, d’après les données compilées par un chercheur de l’université du Colorado spécialisé dans les ouragans, Philip Klotzbach. L’ouragan de catégorie 5 ( le plus haut de l’échelle) fait plus de 1800 morts, dont la majorité à la Nouvelle Orléans et plus d’un million de déplacés. Grâce à une température de la mer très chaude et un faible cisaillement des vents en altitude, le système s’est rapidement renforcé pour devenir le premier ouragan de catégorie 3 de la saison le 26 août, puis de catégorie 4, juste avant de toucher la côte à la frontière entre le Texas et la Louisiane. Une onde tropicale est sorti de la côte ouest-africaine le 29 juillet et le NHC a commencé à la suivre à 6 h UTC le lendemain[145]. Six heures plus tard, Zeta était toujours quasi-stationnaire, à 445 km au sud-est de Cozumel[288]. Une alerte de tempête tropicale fut émise pour la majeure partie côtière de la Caroline du Sud[89]. Epsilon a causé une forte houle cyclonique jusqu'aux Antilles, le long de la côte Est des États-Unis et du Canada, ainsi qu'aux Bermudes. Se déplaçant lentement, le centre de Eta a touché la côte du Nicaragua vers 21 h UTC le 3 novembre à 25 km au sud-sud-ouest de Puerto Cabezas encore à la catégorie 4 supérieure avec des vents soutenus estimés de 220 km/h[306]. Une veille de tempête tropicale fut émise pour le nord du Honduras, pour les Islas de la Bahía et l'île de Roatán. Débouchant ensuite dans le golfe du Mexique, Laura est devenu un ouragan le 25 août. Cette dépression s'est ensuite déplacée vers l'Atlantique Nord, passant au sud de New York et de Terre-Neuve, pour ensuite se diriger vers le nord de l'Europe. Un nombre record de pas moins de 30 tempêtes tropicales ont été nommées. Par la suite, le système a graduellement incurvé sa trajectoire vers le nord. Deux autres décès sont survenus au Tabasco après qu'une personne a été emportée par la crue et une autre se soit noyée[60],[262]. On comptait au moins 61 morts et 39 disparus. Le lendemain matin, l'ouragan est entré en interaction avec une zone frontale, passant sur des eaux à seulement 17 °C au large de Terre-Neuve, et a commencé sa transition post-tropicale[277]. À 21 h UTC, le système est cependant retombé au niveau de tempête tropicale [140]. Elle était alors située à 1 940 km à l'ouest de l'archipel[192]. Par la suite, l'ex-Gamma devait entrer dans les terres de la péninsule du Yucatán et s'y dissiper. Cette année on est donc au-dessus, avec pour le moment 27 tempêtes nommées, dont 10 ouragans, incluant 4 ouragans majeurs. Il a également amené de la neige accumulée dans certaines parties de la Nouvelle-Angleterre, provoquant des pannes de lignes électriques et de nombreux accidents. À 12 h UTC le 19 octobre, le système est officiellement devenu la dépression tropicale Vingt-Sept à 1 155 km au sud-est des Bermudes[268]. À 12 h 50 UTC le 22 juillet, le NHC a reclassé Sept en tempête tropicale Gonzalo lors d'un bulletin spécial, alors qu'elle se trouvait à 2 010 km à l'est des Îles du Vent[123]. Elle était basée sur la combinaison de plusieurs facteurs : l'oscillation australe de l'ENSO restant neutre ou devenant un épisode de La Nina, des températures de la surface de la mer plus chaudes que la moyenne dans l'océan Atlantique tropical et la mer des Caraïbes, un cisaillement vertical du vent réduit, Quinze ans presque jour pour jour après l’ouragan Katrina, qui avait ravagé La Nouvelle-Orléans et profondément marqué les esprits en Louisiane, les autorités locales avaient appelé la population à la plus grande prudence.